Au niveau européen, la mise en œuvre est coordonnée par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) via le Forum sur les questions de mise en œuvre (articles 76.1.f et 77.4 de REACH et article 46 du CLP). Le Luxembourg participe au Forum et contribue régulièrement aux projets de mise en œuvre de celui-ci.

Selon les articles 125 et 126 du règlement REACH et de l’article 47 du règlement CLP, les Etats Membre assurent un système de contrôles officiels et déterminent le régime des sanctions applicables aux violations des dispositions de REACH et CLP, et prennent toute mesure nécessaire pour assurer la mise en œuvre de celles-ci. La mise en œuvre des contrôles et des sanctions au Luxembourg, dans le cadre de REACH et CLP, est régie par le Paquet REACH de 2011. C’est l’article 9 du Paquet REACH détermine les sanctions. Les infractions peuvent désormais être sanctionnées d’une amende pouvant aller jusqu’à 500 000 Euros et jusqu’à 3 ans de prison.

Le Paquet REACH définit le Ministère responsable de l’environnement, c’est-à-dire le Ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable (MECDD), comme l’autorité compétente pour REACH et CLP. Le MDDI est assisté par l’Administration de l’environnement (AEV) ainsi que par les administrations suivantes (article 1 de la Loi du 16 décembre 2011) :

La mise en application est supervisée par un Comité conjoint, appelé Comité REACH-CLP. Il est composé des représentants des Ministères responsables de l’Environnement, de l’Economie, des Classes moyennes, du Travail, de la Santé, des Finances, et de la Gestion de l’eau.